Passer d’une gestion budgétaire annuelle à un pilotage financier pluriannuel

Gerontim propose une analyse financière à visée stratégique de votre structure médicosociale
Crédit : rawpixel.com / Freepik

​Entité vivante, tout établissement accueillant des personnes âgées est en perpétuelle évolution. Quels que soient les projets visant sa pérennité, son développement ou sa transformation, comprendre sa situation financière est la première étape incontournable d’une réflexion stratégique pluriannuelle.

La mise en place des CPOM affirme la volonté des autorités (ARS et Conseils Départementaux) de rendre les gestionnaires responsables de la pérennité de l’établissement qu’ils dirigent. L’obsolescence de la procédure budgétaire à un an oblige les dirigeants à se projeter, non plus uniquement en termes de résultat comptable, mais en analysant finement les composants des grands équilibres financiers. Comprendre les interactions sur le long terme de ces composants permet d’envisager les scénarii qui assureront la pérennité de l’activité. Le Plan Global de Financement Pluriannuel (PGFP), outil de traduction de la trajectoire financière des établissements, doit impérativement être maîtrisé.
Gerontim propose, par une approche méthodologique structurée pouvant revêtir plusieurs dimensions, une analyse financière à visée stratégique de votre structure.

1. Piloter par la capacité d’autofinancement (CAF)

Le nouveau mode de contractualisation (CPOM) et de tarification (EPRD) des établissements place la CAF au cœur de la stratégie financière de votre structure.
Augmenter la capacité d’autofinancement d’un établissement nécessite a minima d’équilibrer son résultat comptable voire, si possible, de dégager des excédents. Dans l’univers tarifaire contraint du secteur des personnes âgées, la maîtrise des charges est incontournable.

Réalisée par Gerontim, une analyse approfondie de la structure des coûts, de leurs variations éventuelles et de leur pertinence au regard des spécificités du public accueilli apporte un éclairage favorable à la prise de décisions. Conjointement, une réflexion sur l’accroissement de produits issus d’activités annexes ne doit pas être écartée.

  • Analyse des produits

2. Pérenniser et développer votre activité

La mise en place du CPOM vise également à faire porter la responsabilité de la pérennité économique des structures à leur gestionnaire. La fin de la procédure budgétaire annuelle oblige les dirigeants à un pilotage pluriannuel de l’ensemble des grands équilibres financiers. C’est la maîtrise de ces équilibres et des indicateurs associés qui permettra de se projeter à long terme et d’assurer le développement de l’activité et de nouveaux projets.

Pour cela, Gerontim étudie en détail les points suivants :

  • Analyse de la variation des indicateurs financiers :
    • les emplois et les ressources stables d’investissement impactant le fonds de roulement d’investissement (FRI) ;
    • les éléments constitutifs du fonds de roulement d’exploitation (FRE) ;
    • les résultats en pluriannualité et l’impact de leur affectation ;
    • les créances et des dettes impactant le besoin en fonds de roulement (BFR).
  • Interprétation de l’évolution des ratios financiers
    • Identification du niveau d’autonomie de l’établissement par observation de sa capacité d’autofinancement, de son indépendance financière et de la vétusté de ses immobilisations.
    • Analyse de la marge brute d’exploitation.
  • Identification des risques de dérives à prévenir 
  • Analyse éventuelle de l’habilitation aide sociale et de ses contraintes et impacts

3. Financer un projet spécifique

Tout projet, quels que soient sa nature et son dimensionnement, possède sa propre économie laquelle impacte nécessairement l’économie globale de la structure qui le porte. Démarrer un projet sans s’être préalablement assuré de son équilibre financier et avoir mesuré ses conséquences à moyen et long termes peut faire encourir des risques susceptibles de mettre en péril la stabilité, voire la pérennité, de l’établissement. Qu’il s’agisse d’un projet architectural (rénovation, agrandissement, reconstruction) ou organisationnel, une étude d’impacts méthodique doit être engagée avant toute prise de décision.

  • Analyse de la situation financière initiale de l’établissement
  • Elaboration du plan pluriannuel d’investissement (PPI)
    • Identification des investissements à engager.
    • Calcul des amortissements ; identification de leur impact sur le résultat et la CAF prévisionnels.
  • Identification des modalités de financement
    • Proposition de deux ou trois scénarii en fonction des possibilités identifiées dans le cadre de l’analyse financière.
    • Evaluation des impacts sur le reste à charge des résidents et sur l’exploitation.
    • Identification des conséquences au plan financier.

Vous voulez vous projeter en terme de stratégie financière ?

Contactez-nous afin de nous expliquer vos attentes et définir ensemble une prestation sur-mesure !
Partager sur print
Imprimer la page
Partager
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer la page
Retour haut de page